30/03/2007

BARBARES

Mardi soir la gare du nord à Paris a été une nouvelle fois le théâtre de violence. A l'origine des émeutes, l'interpellation d'un congolais en séjour illégal , qui de plus, voyageait sans titre de transport. Multirécidiviste , l'individu est bien connu des services de police .sautant sur l'occasion, des hordes barbares se sont comme à l'accoutumée rassemblées pour casser du flic et saccager les lieux durant plusieurs heures.Bien sûr il ne faut pas faire d'emblée le lien entre immigration illégale et délinquance. Néanmoins force est de constater combien ce milieu est criminogène. Les statistiques réelles de la délinquance( pas celle que vous communiquent les médias subventionnés) l'illustrent d'ailleurs parfaitement.Pourtant les commentaires politiques qui suivent systématiquement ce genre d'événements , nient l'évidence. Ainsi, le parti socialiste s'est empressé de rejeter la responsabilité des incidents sur l'ex-ministre de l'intérieur devenu candidat à la présidence.Une nouvelle fois à côté de la plaque, la gauche entretien savamment la confusion autour d'une situation qu'elle a créée via son laxisme légendaire.

 

ilsonttoutcassenrpetitla4

 

09:06 Écrit par Hubert. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.