12/06/2007

Moutons et gestionnaires

levotenechangerieneb8

 

Les urnes ont livré leur verdict, qui n'en est d'ailleurs pas un car aucun bouleversement n'est à attendre de ces élections. Certes, le PS à perdu quelques plumes mais cela ne suffit pas pour lui couper les ailes. Force est de constater que les wallons sont un peuple de moutons qu'il est difficile de réveiller.Ils se plaignent mais préférent les gestionnaires aux révolutionnaires, c'est tellement plus confortable! Restons néanmoins optimiste, toutes listes confondues, les nationalistes sont entre 5 et 10 %, ce qui est un noyau de base acceptable. D'autre part, les élections ne sont pas une fin en soi, l'action militante se fait au quotidien, tractages, collages et formation militante ne peuvent que porter leurs fruits.Travaillons également à l'union de toutes nos formations et groupes politiques, coupons les branches pourries et avançons confiant vers demain. L'avenir sera ce que nous en ferons!

09:54 Écrit par Hubert. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |